Il est actuellement à Nabeul 8 H 26
Contact Recherche Vidéos News : > s'inscrire

retour à l'accueil Nabeul.Net en favoris infos sur le copyright contact Livre d'or Envoyer à un ami

A Nabeul :
Nabeul, Tunisie Météo
 

Geographie de Nabeul Histoire de Nabeul Nabeul pratique Nabeul au coeur de la Tunisie Evenements actuels dans le gouvernerat de Nabeul Merveilles du cap bon Saveurs de Nabeul On parle de Nabeul ... cartes postales d'hier et d'aujourd'hui ... Artistes artisans de Nabeul Journée sine qua none à NABEUL La fameuse jarre de Nabeul

 

L'époque moderne


L'Art Musulman

A partir du XVIIIème et du XIXème siècle, Nabeul a progressivement acquis sa structure quasi-définitive dans son noyau de la Mdina el Arbi (ville arabe) qu'on connaît aujourd'hui. Cela s'est réalisé à travers les œuvres architecturales érigées au fil des années soit d'une façon spontanée soit organisée. On dénombre ainsi un grand nombre de monuments qui de nos jours représentent les repères essentiels de la ville de Nabeul.
Les souks constituent sans doute le cœur battant de la ville. Lieu de rassemblement et d'échange commercial, les souks se sont développés et leur multiplicité témoignent du rôle économique joué par la ville. Ainsi, nombre d'entre eux furent construits selon l'organisation bien spécifique à l'architecture arabo-musulmane où se regroupaient des corporations par métiers ou quelquefois par appartenance communautaire: Souk al-Haddada (souk des forgerons), Souk al-Balgha (souk des babouches), Souk-el-Ihoud (souk des Israélites), Souk-Ezzit , (souk de l'huile).
La ville de Nabeul est connue pour ses portes, qui forment en quelque sorte une entrée vers la ville arabe. On en compte alors quelques unes : Bab-Bled ,(porte de la ville) qui constitue la principale entrée de la ville; Bab-el-Khoukha, Bab-el-Zaouia.


Les souks à Nabeul

Des flux migratoires sont venus de diverses villes tunisiennes, comme Djerba ou Kairouan Tripolitains, Andalous y trouvèrent refuge grâce à la fertilité de la région du Cap-Bon,le développement de l'agriculture fut renforcé par l'arrivée des Andalous, qui ont participé à la mise en valeur par l'apport assez important de leur savoir-faire surtout en irrigation. Se sont développées alors de nombreuses cultures : orangers, citronniers, oliviers, grenadiers et mûriers.
Ainsi, Nabeul devenait progressivement un centre d'attraction pour les flux de migration intérieure, le climat, la pureté de son air et sa fertilité furent des facteurs qui ont particulièrement encouragé les populations à s'y installer. Ainsi, les trois cultes ont survécu. La présence juive antérieure à celle de la communauté chrétienne (dans les temps modernes), témoigne de la convivialité de la ville. La présence d'un cimetière juif datant du XVIIIème siècle, démontre fort bien l'antériorité de la présence de cette communauté dans la ville. On estime qu'en 1859-1860, le nombre de la population juive atteignait 500 personnes, ce qui était relativement important compte tenu qu'elle formait 1/10ème de la population totale. Il est remarquable aussi que la ville n'avait pas de quartier réservé aux Juifs : la synagogue était située au cœur de la ville non loin de la Grande Mosquée, le même paysage existe aussi dans les souks où marchands Juifs et Musulmans s'adonnaient librement au commerce. Nabeul était attirante pour toutes les communautés et confessions, car y régnait une tolérance de croyance et de culte exemplaire.
 

Qui sommes nous?

Nos célébrités

Panorama

Fans de Nabeul.Net
Le Cap Bon autrement


Visiteur N°: 15226545

© Copyright 2002-2017 Nabeul.Net. Tous droits réservés. IDDN Certification
Sites de mesure d'audience
f(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,106798);} Free counter and web stats